Les 11 Québécois les plus riches

En 2019, la planète compte 2153 milliardaires (- 2,5 %), dont 45 au Canada, selon le magazine Forbes. Sans surprises, Jeff Bezos (Amazon, 131 milliards $), Bill Gates (Microsoft, 96,5 milliards $) et Warren Buffett (82,5 milliards $) forment le podium des hommes les plus riches au monde. Et au Québec?

Au pays de Justin Trudeau, c’est l’homme d’affaires David Thomson, dont la famille est, entre autres, propriétaire du quotidien national The Globe and Mail, qui trône au sommet avec une fortune de 32,5 milliards $. Du côté du Québec, le groupe sélect est composé d’une dizaine de patrons d’entreprises. Ensemble, leur valeur est de 25,6 milliards $.

Le premier homme d’affaires du Québec à se retrouver dans le classement des personnes les plus riches au monde est Emanuele (Lino) Saputo. Sa fortune s’élève à 5,1 milliards $. M. Saputo a dirigé Saputo, une compagnie fondée par son père Giuseppe en 1954, de 1969 à août 2017. C’est son fils, Lino Jr, qui siège aujourd’hui comme président de l’entreprise de produits laitiers et de fromages. En 2017-2018, la société a réalisé un chiffre d’affaires de 11,5 milliards $. Elle compte 15 000 employés et elle vend ses produits dans plus de 40 pays. Récemment, la direction a annoncé avoir conclu une entente pour acquérir la société britannique Dairya Crest pour 1,7 milliard $. La famille Saputo possède également des parts dans l’Impact de Montréal.

Top 11 des Québécois les plus riches

Alain Bouchard 

  • 3,7 milliards $
  • 70 ans
  • 10e au Canada
  •  568e au monde

Le cofondateur de la chaîne d’Alimentation Couche-Tard, Alain Bouchard, a une fortune évaluée par Forbes à 3,7 milliards $. M. Bouchard, qui siège toujours comme président exécutif du conseil d’administration, a fondé son entreprise en 1980 avec l’ouverture d’un premier dépanneur à Laval, au Québec. La société brasse aujourd’hui un chiffre d’affaires d’environ 51 milliards $. L’entreprise possède 16 000 points de vente à travers le monde. En plus de Couche-Tard, la chaîne détient les enseignes Mac’s, Ingo, Kangaroo, Topaz et Circle K.

Jean Coutu 

  • 2,4 milliards $
  • 91 ans
  • 19e au Canada
  • 962e au monde

Fils d’un pédiatre et médecin de famille à Montréal, Jean Coutu a ouvert sa première pharmacie en 1969, dans la métropole. De fil en aiguille, il a bâti un réseau de 420 pharmacies au Québec, au Nouveau-Brunswick et en Ontario. L’homme d’affaires a porté son éternelle blouse blanche jusqu’en 2017, année où il a vendu son entreprise pour 4,5 milliards $ au géant québécois de l’alimentation Metro.

Robert Miller

  • 2,4 milliards $
  • 73 ans
  •  19e au Canada
  •  962e au monde

Robert Miller a fait fortune dans le monde de l’électronique. Il a fondé son entreprise Future Électronique en 1968 et, huit ans plus tard, il a racheté les parts de son associé pour 500 000 $. Sa société est aujourd’hui l’un des plus importants distributeurs de composantes électroniques au monde, indique dans son analyse Forbes. Chaque année, elle réalise des ventes de plus de 5 milliards $. Le siège social de l’entreprise est situé à Montréal. La compagnie compte 169 succursales réparties dans 44 pays.

Charles Bronfman 

  • 2,3 milliards $
  • 87 ans
  • 20e au Canada
  •  1008e au monde

Charles Bronfman est devenu riche lors de la vente en juin 2000 de l’entreprise familiale Seagram, spécialisée dans le domaine du divertissement et de la production de vins et de spiritueux. Le groupe français Vivendi avait alors déboursé 34 milliards $ pour acquérir la compagnie mise au monde par son père, Samuel Bronfman, en 1924. Depuis, Charles Bronfman a écrit deux livres (The Art of Doing Good et The Art of Giving). Son fils, Stephen, dirige maintenant Claridge, une société d’investissement basée à Montréal. Stephen Bronfman est la figure de proue du groupe d’investisseurs qui souhaite ramener les Expos.

Serge Godin

  • 1,9 milliard $
  • 69 ans
  • 22e Canada
  • 1227e au monde

Détenteur d’un MBA de l’Université Laval, l’homme d’affaires Serge Godin est président du conseil d’administration de la multinationale montréalaise CGI. Une compagnie qu’il a fondée en 1976, à l’âge seulement de 26 ans, dans le sous-sol de sa résidence, à Québec, avec son associé. Il s’est lancé en affaires avec 5000 $ en poche. L’entreprise réalise aujourd’hui des revenus annuels d’environ 10,8 milliards $ et elle emploie plus ou moins 71 000 travailleurs dans le monde. Durant sa carrière, Serge Godin a réalisé plus de 70 acquisitions.

Jacques D’Amours

  • 1,8 milliard $
  • 62 ans
  • 23e au Canada
  • 1281e au monde

Tout comme Alain Bouchard, Jacques D’Amours est devenu l’un des hommes les plus riches du pays grâce à la chaîne d’Alimentation Couche-Tard. Dès les premiers pas de l’entreprise, soit en 1980, il était déjà de l’aventure. Après avoir occupé diverses fonctions, Jacques D’Amours a pris sa retraite à titre de vice-président, administration, en 2014. Il est demeuré membre du conseil d’administration. Il est toujours l’un des plus importants actionnaires de la compagnie.

Marcel Adams

  • 1,7 milliard $
  • 98 ans
  • 25e au Canada
  • 1349e au monde

Marcel Adams a fait fortune dans le monde de l’immobilier. Dans la région de Québec, il a notamment été le chef d’orchestre derrière la construction du centre commercial des Galeries de la Capitale, à Lebourgneuf. Son entreprise immobilière Les Développements Iberville, fondée en 1958, est demeurée copropriétaire de l’établissement jusqu’en 2005. La compagnie montréalaise possède et gère aujourd’hui un parc immobilier de plus d’une centaine d’immeubles (8 millions de pieds carrés) dans le domaine commercial, industriel et résidentiel au Canada, au Texas et en Floride. En 2018, le fils de Marcel Adams, Sylvan, a été condamné à verser 101 millions $ à l’Agence du revenu pour évitement fiscal.

Pierre Karl Péladeau 

  • 1,7 milliard $
  • 57 ans
  • 25e au Canada
  • 1349e au monde

Fils du fondateur de Québecor, Pierre Karl Péladeau détient aujourd’hui une fortune de 1,7 milliard $. L’homme d’affaires occupe le poste de président et chef de la direction du groupe spécialisé dans les télécommunications et les médias. Il est le plus important actionnaire individuel de la société, note Forbes. En 2014, il a été député pour le Parti québécois dans la circonscription de Saint-Jérôme avant d’être élu chef du PQ l’année suivante. Il a démissionné de ce poste en mai 2016.

Stephen Jarislowsky

  • 1,6 milliard $
  • 93 ans
  • 26e Canada
  • 1425e au monde

En 1955, Stephen Jarislowsky fondait la société montréalaise de gestion de placements Jarislowsky Fraser. Il en est demeuré le pdg jusqu’en 2012. Il a siègé par la suite sur le conseil d’administration. En 2018, la firme, qui comptait environ 150 travailleurs et gérait un actif supérieur à 40 milliards $, a été vendue à la Banque Scotia dans le cadre d’une transaction évaluée à 950 millions $.

Guy Laliberté

  • 1 milliard $
  • 59 ans
  • 32e au Canada
  •  2057au monde

Le cofondateur du Cirque du Soleil, Guy Laliberté, détient toujours l’une des plus importantes fortunes de la province. En 2015, la société d’investissement privée TPG Capital est devenue le propriétaire majoritaire du groupe de divertissement mondial. La firme chinoise Fosun Capital Group ainsi que la Caisse de dépôt et placement du Québec sont également devenues des actionnaires. Guy Laliberté a conservé 10 % des parts du Cirque du Soleil. Il aurait vendu l’entreprise pour 1,5 milliard $. En 2017, il a créé le groupe Lune Rouge, qui injecte des billets verts pour soutenir des entreprises et des projets dans le domaine des arts, de la technologie, de l’immobilier et du divertissement.

Comments

mood_bad
  • No comments yet.
  • chat
    Add a comment